À l’attention des autorités du Polo.
La mort spectaculaire du cheval de Juan Martin Nero, Anay Sur Cielito (meilleur produit Argentin, Open du Jockey Club 2012), lors de la finale de l’Open d’Argentine 2014, point culminant annuel du polo mondial, nous a ramenés à la réalité, mettant en lumière la possible existence de dopage de chevaux dans le polo de haut handicap.
 
L’utilisation de la célèbre “Pichicata” argentine pour aider les chevaux à répondre aux exigences illimitées qui leur sont imposées en termes de vitesse, de force et de récupération face à la douleur évoque un parallèle avec le fameux Tour de France, considéré comme un «drug-store”. Mon professeur de Polo Argentin me dit que les spectateurs de polo sont parfaitement inconscients du nombre de chevaux qui meurent chaque année lors des tournois.
Lorsque vous évoquez l’existence possible de dopage des chevaux dans les milieux du polo tout le monde se tait. Selon le professeur Horacio Laffaye, né en Argentine, basé aux Etats-Unis, et éminent historien du polo, lorsque l’on mentionne l’éventualité du dopage des chevaux, tout le monde tourne la tête.
Son ami et contemporain, Marcos Uranga, fondateur très respecté de la Fédération Internationale de Polo (FIP), va plus loin, insistant sur le fait que si le Polo veut récupérer son statut de sport olympique, il doit d’abord répondre à la question du dopage à la fois joueurs et chevaux.
 
La saison de Polo argentine 2006 avait vu de nombreux poneys de polo se briser les membres, dont l’exemple le plus notoire fut quand l’étalon d’Adolfo Cambiaso, Aiken Cura, se brisa l’antérieur en finale de l’Open d’Argentine, avant de mourir deux mois plus tard. L’humour noir des spectateurs de polo étrangers avait généré cette remarque: au moins dans la corrida (corrida: le plus ancien spectacle connu en Espagne) les chevaux survivent toujours!
Pendant des années, les groupes de défense des animaux ont protesté contre la corrida avec un certain succès. Par exemple, à Barcelone, où la tauromachie est maintenant légalement interdite.
Avant que les militants des droits des animaux ne tournent leur attention sur le polo, les responsables du polo ferait bien de régler la question troublante du dopage des poneys de polo.
 
En espérant que la mort tragique de Cielito permette de sauver de nombreux chevaux.
Longue vie aux chevaux, longue vie au polo.
Alexis

La Fédération Internationale de Polo, réunie en assemblée générale, a élu son nouveau président: M. Nicholas Colquhoun-Denvers.
Les postes de directeurs et membres du conseil ont été confirmés. D’autres annonces suivront au fur et à mesure que la nouvelle administration constituera son équipe.

Créateur: Marcos Uranga urangamarcos@gmail.com
Présidents précédents: Glen Holden ambholden@aol.com Eduardo Huergo ejh.fip@gmail.com Richard Caleel rcaleel@fippolo.com James Ashton & Patrick Guerrand-Hermes
Président: Nicholas Colquhoun-Denvers England nicholas@fippolo.com
Vice Président: Francisco Dorignac Argentina presidencia@aapolo.com
Vice Président: Charles Weaver USA chuck@chuckweaver.us
Vice Président: John Wright England jawhpa@btconnect.com
Vice Président Honoraire: Pan Su Tong Hong Kong harveylee@goldingroup.com
Trésorier: Alberto Marina Argentina amarina@grupoclarin.com
Secrétaire: Sylvio Coutinho Brazil sacneto@me.com
Directeur général: Alejandro Taylor Argentina ataylor@fippolo.com

MEMBRES DU CONSEIL
Membre du conseil – 2016 Francisco Lavalle Cobo Argentina franciscojlavallecobo@gmail.com
Membre du conseil – 2016 Patrick Nesbitt USA pat.nesbitt@wcghotels.com
Membre du conseil – 2016 Bruce Colley USA bdc02@aol.com
Membre du conseil – 2016 John Tinsley England jmt@ashtreedevelopments.co.uk
Membre du conseil – 2016 Roderick Vere Nicoll England roderick@vnmail.eu
Membre du conseil – 2015 Lionel Soffia Chile lionel_soffia@aig.com
Membre du conseil – 2015 Francois Berger Guatemala admin@autosafarichapin.com
Membre du conseil – 2016 Piero Dillier Switzerland pdillier@fista.ch
Membre du conseil – 2016 Derek Wolstenholme Canada derekjwolstenholme@gmail.com
Membre du conseil – 2016 Jose Klabin Brazil jk@all.com.br
Membre du conseil – 2016 Robert Kofler Austria polokofler@gmail.com
Membre du conseil – 2016 Adrian Laplacette Argentina adrianl@centralab.com.ar

COMITÉ EXECUTIF
Membre Piero Dillier Switzerland pdillier@fista.ch
Membre John Wright England jawhpa@btconnect.com
Membre Richard Caleel USA rcaleel@fippolo.com
Membre Francois Berger Guatemala fbd@autosafarichapin.com
Membre Alberto Marina Argentina amarina@grupoclarin.com

Dans l’un des matchs les plus excitants de la saison d’automne au Grand Champions Polo Club Casablanca se frayèrent un chemin à une victoire 10-9 en prolongation sur Palm Beach Polo.

Cette victoire en prolongation a permis à Casablanca de remporter la coupe USPA nord-américaine 2014. Au début du jeu, Palm Beach Polo avait reçu deux buts d’handicap pour compenser le niveau l’équipe Casablanca (20 goals). Roldan a marqué une fois, mais faisait partie intégrante de l’attaque Casablanca et a été nommé MVP. La jument alezane de six ans de Jeff Hall, Texas Two Step a été nommée meilleur poney de la compétition.

Progression
Casablanca: 3-1; 3-3; 3-3; 6-4; 8-6; 10-9

Équipes

CASABLANCA
Grant Ganzi
Kris Kampsen
Nic Roldan
Jeff Blake

PALM BEACH POLO
Glenn Straub
Brandon Phillips
Jeff Hall
Tommy Biddle

Découvrez les photos de la finale:
crédits photos © Alex Pacheco

Le MALTE POLO CLUB (est.1868) a organisé son match d’ouverture de la saison 2014/2015, le 22 Novembre 2014. La King of Spain Cup s’est déroulée sous le patronage de SE Marie-Louise Coleiro Preca Président de Malte, et dans le but de venir en aide à la collecte de fonds nationale pour le Malta Community Chest Fund au travers de l’évènement L-Istrina 2014.
Il y avait un jeu rapide et compétitif des deux équipes, et à la fin de la 2e chukka l’équipe JEEP a tenait une courte avance d’un but et demi, avec le plus jeune joueur du Club Miles Lockwood (14 ans) ayant marqué les deux premiers buts pour son équipe. Les deux équipes ont marqué au troisième chukka, avec des buts de Karl Galea (JEEP) et Martin Arrigo (L’Istrina), et dans les dernières secondes de la quatrième et dernière chukka Ben Farrugia pour l’équipe L’Istrina, a marqué le but de la victoire pour son équipe.

L’événement a été suivi par une réception au champagne pour les quelque 200 VIP et dignitaires invités, avec le roi d’Espagne Coupe présentée par SE Le Président de Malte, Marie-Louise Coleiro Preca.
La Coupe du Roi d’Espagne a été offerte au Club en 1928 par SM le roi d’Espagne Alphonse XIII.
Equipe JEEP :

1. Jean Vella (-2).
2. Miles Lockwood (-1
3. Chris Delia Capt.(1)
4. Karl Galea (2)

Equipe L’Istrina
(½ goal handicap advantage)

1. Matthew Brincat (-2)
2. Ben Farrugia (-1)
3. Patrick Filletti Capt. (0)
4. Martin Arrigo (2)

Voici les photos de l’évènement:

Le programme de la saison 2015 du Polo Club du Domaine de Chantilly vient de sortir et il promet une année haute en couleurs pour le Polo français!

-6/-4 Goals – 1 Cheval, 4 Per de 4 mn
19 avr : Coupe du Club House
10 mai : Coupe de la Ferme d’Apremont
13 juin : Coupe de la Ferme d’Apremont
11 juil. : Coupe de la fête nationale
-4/-2 Goals – 1 Cheval, 4 Per de 4 mn
3 mai : Coupe des Entrepreneurs
-4/-2 Goals – 2 Chevaux, 4 Per de 6 m
31 mai : Coupe Polo and Alumni
12 juil : La Coupe Nationale
4 – 5 oct. : Critérium de France de Polo
-1/+1 Goals
4 – 5 avr. : Coupe de la rentrée
11 – 12 avr. : Coupe de la Ferme d’Apremont
21 – 22 juin : Coupe Scandinavia – CIRQUE
28 – 29 sept. : Challenge de France
0/2 Goals
19 – 27 avr. : Coupe Esprit Chantilly
2 – 17 mai : Trophée d’Apremon
18 – 19 juil. : Coupe des infatigables – ELM PARTENAIRES
25 – 26 juil. : Coupe de la Ferme d’Apremont
0/4 Goals
4 – 5 avr. : Coupe de la Ferme d’Apremont
11 – 12 avr. : Coupe du Rotary de Chantilly
23 mai – 07 juin : Polo Black Cup
13 – 28 juin : Coupe des Archanges
4 – 5 juil. : Mexican Cup
11 – 12 juil. : Coupe de la Ferme d’Apremont
29 – 30 août : Coupe de la Ferme d’Apremont
5 – 20 sept. : Coupe du Capitaine des jeux
26 sept – 5 oct. : Coupe de France de Polo
11 – 19 oct. : Coupe de l’Automne
4/6 Goals
11 – 26 avr. : Tournoi de l’Alliance
2 – 17 mai : Trophée du Bois du Lieutenant
18 – 26 juil. : Coupe Internationale
6/ 8 Goals
13 – 28 juin : Trophée Champlatreux – Coupe INDIVA
23 mai – 07 juin : Trophée de La Haute Pommeraye
5 – 20 sept. : Trophée Castel
26 sept. – 5 oct. : Championnat de France
8/10 Goals
4 – 12 juil. : Trophée du Coquetier d’Or
10/12 Goals
2 – 17 mai : Coupe PGH dont du 14 au 17 mai à Deauville
23 mai – 07 juin : Charity Cup
13 – 28 juin : Coupe Laversine Challenge Elie de Rothschild
14/16 Goals
5 – 20 sept. : OPEN DE FRANCE

Tournois Féminins 0/4 Goals
1 – 5 juil. : Ladies Polo Cup Paris
10 – 13 sept. : Championnat de France Féminin
Tournois Feminin 8/12 Goals
14 juin : Ladies Polo Cup Marbella Paris
16 – 20 sept. : Open de France Féminin – Finale le 20 septembre

Juniors 12/14 ans
TBA : Coupe des Espoirs
TBA : Coupe des Yearlings
20 sept. : Coupe Potrillos
11 oct. : Coupe de Picardie

07 juin : Science-Po Harvard

ASSOCIATION POLO GRANDES ÉCOLES, ÉCOLES ET UNIVERSITÉS
Tournois et Championnats de France Universitaires
25 – 26 avr. : Tournoi et Challenge de l’Association Polo Grandes Ecoles, Ecoles et Universités
27 – 28 juin : Tournoi Universitaires 2015
25 – 26 juil. : Tournoi et Challenge de l’Association Polo Grandes Ecoles, Ecoles et Universités
24 – 25 oct. : Tournoi et Challenge de l’Association Polo Grandes Ecoles, Ecoles et Universités

LE CASQUE : Sa surface externe est dure et son intérieur est rembourrée pour protéger la tête des joueurs. La surface extérieur est couverte de tissu ou de cuir; ainsi, le casque de polo est entièrement personnalisable. Il peut y avoir 2 ou 4 points de fixation pour l’attache qui passe sous le menton. Le port d’une grille protégeant le visage est facultatif; les joueurs peuvent également opter pour des lunettes. La forme du casque de polo actuel a gardé celle des casques de l’armée anglaise coloniale.

LE POLO: Sur le polo sont présentes les couleurs de l’équipe donc les joueurs font partie afin de pouvoir différencier les deux équipes sur le terrain.

LES NUMEROS : Ils existent afin de pouvoir identifier les différentes positions des joueurs au sein de l’équipe.

LE MAILLET : Les tailles des maillets vont de 48 à 54 pouces selon la hauteur du cheval de polo et de la portée du joueur. Il est généralement fabriqué à base de canne, de bambous ou d’érable.

LES BOTTES : Elles sont généralement en cuir noir ou marron composées de talonettes pour permettre aux pieds d’être fixés dans les étriers. La partie qui entoure la cheville est renforcée afin d’éviter quelconque blessure. Elle sont épaisses pour protéger les jambes des joueurs contre les coups de maillet ou de balle.

GENOUILLERES Elle protègent les genoux des joueurs contre les chocs et les blessures.

PANTALON Tous les pantalons des joueurs de polo sont des jeans blancs.

GANTS : Ils ont pour but de protéger la main du joueur mais aussi d’améliorer la prise en main des rênes et du maillet.

Une équipe de polo est composée de quatre jouerus. Ces quatre joueurs sont associé à une position désignée par un numéro allant de 1 à 4, inscrit sur leur maillot.

Le numéro 1 : C’est un avant chargé de la défense et de l’attaque. Le numéro 1 est responsable de marquer des goals et de maîtriser le “ride-off”: Il peut aussi marquer son défenseur adverse permettant ainsi à son coéquipier de pouvoir marquer. De cette manière, le numéro 1 doit rester à l’arrière de l’alignement même lorsque la balle ne vient pas dans sa direction (puisqu’inévitablement, si un joueur adverse se retourne brusquement avec la balle, il serait entraîné dans cette direction et ne serait alors plus à la place qu’il doit défendre). Dans un même temps, il doit assumer des responsabilités défensives face au joueur adverse numéro 4. Le numéro 1 doit donc être muni d’une précision de tir et doit aussi se concentrer sur toutes les occasions de marquer.

Le numéro 2 : Il a également un rôle offensif. Ce joueur doit être en mesure de tourner rapidement et de suivre l’exemple du numéro 1 dans le but d’être en position pour récupérer ou passer la balle, ou profiter d’un tir manqué ou bloqué. Il serait ainsi considéré comme un ailier dans d’autres sports comme le rugby ou le football. C’est lui qui doit monter le meilleur cheval de l’équipe puiqu’il est très présent dans tous le coins du terrain pendant le match. Génrélement, il est l’un des meilleurs joueurs de polo de l’équipe. Il a la responsabilité de la défense adverse du joueur numéro 3.

Le numéro 3 : Il attaque la défense adverse et envoie la balle à travers le terrain, faisant souvent une passe à son numéro 2 ou 3 avant. Il est le pilier de l’équipe et crée le jeu en envoyant la balle à ses coéquipiers. Le numéro 3 sera également une aide pour la défense en prenant la responsabilité du numéro 2 adverse, offrant un soutien défensif à son coéquipier numéro 4. Il doit être en mesure de frapper des tirs longs et précis et doit savoir coordonner yeux et mains pour un habile contrôle de la balle; il est en général el plus expérimenté de l’équipe.

Le numéro 4 : souvent appelé “back”, a l’état d’esprit le plus défensif de l’équipe. Sa responsébilité est de défendre le goal de son équipe; il doit être capable de renvoyer la balle dans la direction opposée à la direction initiale. Cette action puissante est appelée “Back Shot”. Lorsque l’occasion se présente, le numéro 4 doit également pouvoir envoyer la balle vers l’avant en la passant à son numéro 3 et/ou son numéro 2 pour un tir-au-but. Sa principale responsabilité reste sa nature défensive; son adversaire le plus important est le numéro 1.

Ces rôles sont flexibles; durant une partie de polo, les joueurs peuvent changer de position quand ils en ont l’opportunité jusqu’à ce qu’ils reviennent à leur situation initiale sur le terrain. Correctement utilisée, cette interaction permanente entre les joueurs ressemblerait à une roue avec des joueurs qui échangent leurs positions le long de la longueur du terrain.

Aussi important que pourrait être le résultat du score au polo, le joueur adverse est toujours le numéro un de la responsabilité. Le jeu suit le mantra de “l’homme, ligne, balle”. En d’autres termes, un joueur doit d’abord se concentrer sur “l’homme” – le joueur adverse – puis sur la “ligne de la balle” ou “le “droit de passage” (qui souvent est à l’origine des fautes lorsque un joueur traverse la ligne de la balle). Enfin, la balle est en jeu. En raison de ces priorités, vous pourrez observer les joueurs adverses à cheval, côte-à-côte, galopant d’un bout à l’autre du terrain.

Four players

Jetons un oeil à l’un des éléments le plus important à savoir pour apprendre à jouer au polo : la ligne de la balle.
La ligne de la balle et le droit de passage sont les règles les plus importantes au polo.

La ligne de la balle : Quand un joueur frappe la balle, un ligne imaginaire se crée alors immédiatement entre deux points qui sont le joueur qui frappe la balle et la destination de la balle. C’est la ligne de la balle. Cette ligne change à chaque fois que la balle est frappée.

Le droit de passage : Un joueur a le droit de passage à la seule condition qu’il ne coupe pas la ligne de la balle (entre le joueur qui a frappé la balle et la destination de la balle).
Comme d’habitude au polo, ces deux règles ont été instaurées pour des raisons de sécurité. En effet, si un cheval croise le chemin d’un autre qui est au grand galop, le risque de blessures pour les deux chevaux tant que pour les deux joueurs est très important. Nombre de fautes et de penalties sont causés par un joueur qui traverse mal la ligne de la balle.

Longer le chemin d’un autre joueur avec le droit de passage est permis à condition de pas le couper. Un joueur peut cependant couper la ligne de la balle seulement s’il est sûr de ne pas être à l’origine d’une situation dangereuse.
De ces règles dérivent également toutes les règles de changement de direction ainsi que celles concernant le tir en coup droit ou revers.

  • crossingline
    crossingline
  • line of the ball
    line of the ball

Le polo est un sport qui rassemble deux équipes chacune constituée de quatre joueurs sur un grand terrain d’herbe mesurant environ sept fois la taille d’un terrain de football classique. Deux poteaux de buts – pliables pour des raisons de sécurité – sont situés aux deux extrémités du terrain; une longueur de 7.32 mètres les sépare et aucune hauteur n’est imposée.

Tous les joueurs sont munis d’un grand un fin maillet avec lequel ils doivent frapper la balle pour tenter de l’envoyer entre les deux poteaux. Chaque “goal” compte un point (suivez l’actualité de l’Argentine Polo Rules à ce sujet). La balle est fabriquée exclusivement avec du bois ou du plastique dur et résistant; elle est en règle générale blanche. Son diamètre est de 7.5 cm et son poids de 130 grammes. C’est la tête du cigar sur le maillet qui permet de frapper la balle.

Une partie de polo se joue en 6 périodes (aussi appelées “chuckers”) de 7 minutes et demi. Le temps réel de jeu ne comprend que les actions : de cette manière, le chronomètre est arrêté chaque fois qu’un faute est commise.

Alors que les joueurs performent d’un bout à l’autre de la partie de polo, les chevaux de polo ne peuvent en général pas jouer deux “chuckers” consécutifs. Le polo se concentre avant-tout sur la sécurité des chevaux. Par exemple, si la bande de polo d’un cheval se défait, l’arbitre sonne un coup de sifflet pour suspendre le jeu.

Tant le cheval que le cavalier courent le riisque permanent de perdre l’équilibre, de chuter sur le gazon ou même parfois de casser un membre/une jambe/un bras. Cependant, le jeu n’est pas arrêté lorsque un joueur souffre d’une chute inoffensive. Même si le polo est un sport difficile et rapide, les blessures se font rares. Pour se protéger, les joueurs portent des casques, des genouillères et les jambes des chevaux sont enveloppées par des bandes de polo qui les protègent des éventuels coups.

Après chaque “goal” marqué, les deux équipes changent de côté. Cette règle vient des colonies chaudes et ensoleillées où jouer face au soleil était un réel désavantage. En outre, cette règle a été imposée pour éviter que le côté de l’équipe la plus faible soit désavantagé face à une équipe qui aurait tendance à mener voire gagner plus facilement.

Le niveau des joueurs de polo est évalué sur une échelle de -2 pour les débutants (0 en Argentine) à 10 (très rarement atteint), appelé handicap – comme au golf. Plus un joueur pratique le polo dans des tournois et marque des goals, plus il peut échelonner et gagner des handicaps.Une cote élevée est si difficile à atteindre que 90% des joueurs américains sont évalués à 2 goals ou moins. Cependant, l’Argentine qui est composée du plus grand nombre des meilleurs joueurs de polo pourrait voir ses joueurs atteindre beaucoup plus de 10 de handicap si les règles le permettait.

Cette échelle est cruciale pour l’organisation des équipes de polo : en effet, les handicaps de chacun des joueurs s’additionnent pour obtenir un handicap total de l’équipe; c’est comme ça que l’on peut évaluer le niveau de l’équipe en général.
Les tournois de handicap vont de “Low Goal” à “High Goal” comprenant les restrictions et les limites de chaque handicap. Les tournois allant de -8 à +4 goals sont considérés comme étant des “Low Goal”. Les tournois allant de +4 à +16 goals sont considérés comme “Medium Goal”, et ceux allant de +16 à +40 goals comme étant “High Goal”.

  • Field and Balls
    Field and Balls
  • Playing Polo
    Playing Polo
  • Polo Ponies
    Polo Ponies

Lors d’un tournoi de polo, si un joueur de polo se présente à la cérémonie de remise des prix sans ses bottes, il peut être immédiatement sanctionné. Dans l’éventualité d’une récidive, il peut être suspendu de match pour le prochain tournoi.